Back to top

Le recyclage du papier contribue à la protection des forêts mondiales

Le recyclage du papier contribue à la protection des forêts mondiales
Renée Yardley
21 mars 2019

L’importance de la santé des ressources forestières mondiales

Plus tôt ce mois-ci, quelque 4 700 représentants gouvernementaux et chefs d’entreprise du monde entier ont pris part à la quatrième édition de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement, afin d’élaborer conjointement son programme de développement durable à l’horizon 2030. Bien que l’Assemblée avait pour thème le développement de solutions innovantes pour garantir la consommation et la production durables, conformément à l’un des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, une étude menée en 2018 par ScienceDirect a souligné l’importance de la santé des forêts pour l’atteinte globale des cibles de développement durable mondiales, concluant que « les forêts et les services qu’elles fournissent sont essentiels à l’ensemble des objectifs de développement durable et contribuent à l’atteinte simultanée de plusieurs cibles. »

L’ONU a proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts, et présente son édition 2019 sous le thème Forêts et éducation. La déforestation étant un contributeur important au réchauffement planétaire (on estime qu’elle est responsable d’environ 10 pour cent des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale), la protection des forêts est cruciale afin d’alléger l’impact des changements climatiques et de maintenir « des communautés saines et résilientes et des économies prospères ».

En exploitant la « forêt urbaine » – soit le contenu de nos bacs de recyclage – Rolland limite son incidence négative sur les forêts mondiales. Cette approche est au cœur de notre stratégie de durabilité 2019 et de ses trois piliers : protéger la planète tout en soutenant sa collectivité et en optimisant nos produits.
 

L’engagement de Rolland envers la conservation des forêts et l’éducation

Les forêts ont une incidence beaucoup plus importante sur notre quotidien qu’il n’y paraît. En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’assurer la santé des collectivités, les forêts font partie intégrante de presque tous les aspects de notre vie, de la propreté et de la disponibilité de l’eau douce au matériel nécessaire à l’éducation. Consciente de l’importance primordiale des forêts, Rolland fait une utilisation consciente des ressources de manière à limiter l’impact négatif de sa production.

Chez Rolland, nous comprenons également l’importance d’éduquer le public au sujet de la conservation des forêts. Dans un billet de blogue publié l’an dernier à l’occasion de la Journée internationale des forêts, nous avons présenté un Petit lexique de la durabilité regroupant quelques termes utilisés pour qualifier la production durable du papier, dont les différentes certifications en matière d’exploitation responsable des forêts. Cette année, nous cherchons à réitérer le rôle que joue la production du papier recyclé dans la protection des forêts du monde, notamment en différenciant les différents types de matières recyclées qui entrent dans la composition du papier, en présentant le papier comme substitut renouvelable à d’autres matières, et en plaidant en faveur du recyclage comme moyen de protéger nos forêts.

L’impact positif du papier recyclé postconsommation sur les forêts

Une étude menée par ScienceDirect traitant de l’impact positif du papier recyclé sur les ressources forestières souligne qu’en évacuant la nécessité d’abattre des arbres, le recyclage réduit l’ampleur globale de l’aménagement forestier nécessaire pour répondre à la demande.

Le recyclage du papier réduit non seulement la quantité d’arbres abattus, mais limite également les émissions découlant des coupes forestières. Bien que la réduction des émissions de gaz à effet de serre dépende du volume de matières recyclées et de carburants évités, l’incidence environnementale globale de la fabrication de produits à l’aide de matières recyclées demeure moindre que la production à partir de matières vierges.

Contrairement aux autres objectifs de développement durable des Nations unies, dont l’horizon est fixé à 2030, l’atteinte des cibles liées aux forêts est prévue d’ici 2020. Cette différence renforce les conclusions tirées par ScienceDirect voulant que « tous les objectifs de développement durable sont interdépendants et que les forêts jouent un rôle de premier plan dans leur atteinte », et souligne l’importance du 15e objectif de développement durable de l’ONU, qui concerne la préservation de la vie terrestre

Une étude sur les matières renouvelables menée en 2018 par l’Institut de recherche environnementale de la Suède a révélé que la fabrication de papier à partir de fibres vierges requiert davantage d’énergie que le même procédé réalisé avec des matières recyclées. La production de papier vierge engendre des émissions de carbone qui contribuent aux changements climatiques et nuisent à la santé humaine dans une mesure beaucoup plus importante que la fabrication de papier recyclé. 

L’Analyse du cycle de vie (ACL) des produits de Rolland a confirmé l’empreinte environnementale moindre de nos papiers faits de fibres recyclées postconsommation à 100 pour cent comparativement aux autres produits faits de fibres vierges fabriqués en Amérique du Nord. La fabrication de la gamme Enviro de Rolland émet 62 pour cent moins de gaz à effet de serre que celle du papier vierge, sa contribution à l’eutrophisation de l’eau douce est de 76 pour cent moindre et son impact sur les espèces en danger et sur la biodiversité est nul.

La faible empreinte environnementale des papiers recyclés de Rolland est attribuable à notre recours aux matières récupérées et à l’énergie biogaz pour alimenter nos activités, ainsi qu’à la revalorisation de produits de papier qui se retrouveraient autrement dans les sites d’enfouissement.

L’importance de la gestion responsable des forêts

Malgré le caractère recyclable du papier, les fibres vierges provenant de forêts gérées de façon responsable constituent un intrant essentiel de la fabrication durable du papier. Bien que Rolland ne possède ou ne gère pas directement de forêts, nous nous inscrivons dans une chaîne d’approvisionnement durable, comme le prouve la certification de la chaîne de traçabilité du Forest Stewardship Council (FSC), qui prend en compte toutes les étapes de transformation pour garantir que nos produits proviennent de sources attestées par l’organisation et soutiennent une gestion responsable des forêts.

Les grandes sociétés internationales ont un rôle à jouer dans l’abolition de la déforestation, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre les changements climatiques. L’agriculture industrielle, l’expansion des infrastructures et l’industrie de la mode sont d’importants contributeurs à la déforestation, et devraient ainsi contribuer à la promotion d’une saine gestion des forêts. De même, une étude récente a révélé qu’une approche organisationnelle durable et des pratiques commerciales ne contribuant pas à la déforestation constituent un moteur de performance financière à tous les échelons de la chaîne de valeur. Ces conclusions renforcent encore davantage l’engagement de Rolland envers l’approvisionnement responsable, le recyclage et l’approche circulaire à la production de fibres, qui fait appel à un minimum de ressources pour réduire au maximum l’impact sur les forêts.

Un avenir prometteur pour le papier recyclé

Lorsqu’il est géré et produit de manière responsable, le papier est moins nuisible aux forêts et à l’environnement que quantité d’autres matériaux qui font partie intégrante de notre quotidien, en raison de l’empreinte relativement faible de son cycle de vie, et de sa facilité de revalorisation et de recyclage (les fibres de bois peuvent être réutilisées de cinq à sept fois).

On prévoit actuellement que le taux de récupération du papier et le recours aux fibres recyclées augmenteront d’année en année. Le papier est l’une des matières les plus recyclées au monde, et l’industrie vise un taux de récupération de 70 pour cent d’ici 2020. Les fibres recyclées sont actuellement la principale matière première entrant dans la fabrication du papier à l’échelle mondiale, et on prévoit une hausse annuelle de leur utilisation pour atteindre 61,1 pour cent d’ici 2030.

La stratégie de durabilité 2019 de Rolland présente des cibles alignées à trois des objectifs de développement durable de l’ONU, et souligne notre engagement à accroître de 20 pour cent l’utilisation de fibres recyclées dans l’ensemble de nos produits d’ici 2030, conformément au 12e objectif de développement durable de l’ONU (Consommation et production durables). Nous aspirons ainsi à avoir une incidence directe sur les forêts.

La consommation responsable de papier contribue à protéger les forêts du monde entier. Selon la calculatrice de l’impact environnemental proposée par Rolland, une tonne de papier fait de fibres recyclées postconsommation à 100 pour cent plutôt que la même quantité de papier vierge permet de sauver 17 arbres.

Pour en savoir plus sur la protection des forêts par l’utilisation de papier recyclé, reportez-vous à l’Éco-calculateur de Rolland. Et pour réduire votre empreinte environnementale sans tarder, commandez nos échantillons de papier recyclé dès aujourd’hui.