Back to top

Politique

Politique

Des pratiques responsables pour un résultat responsable

Rolland est déterminée à jouer un rôle prédominant dans l’industrie des pâtes et papiers et désire collaborer avec ses fournisseurs de fibres forestières et Canopée afin de promouvoir la mise au point de papiers recyclés, la gestion durable des forêts, la protection des forêts en péril et les pratiques environnementales responsables.

Rolland soutient également la production de papiers comprenant de 30 à 100 % de fibres postconsommation et s’engage à utiliser des fibres de bois ne provenant pas des forêts en péril ni des forêts intactes, telles que les forêts boréales.

La présente politique s’applique à la fabrication de tous les papiers Rolland; elle comprend l’analyse du cycle de vie complet et soutient des principe qui généreront de nombreux avantages au niveau économique, social et environnemental.

Production responsable

Protéger la biodiversité et les écosystèmes

Les fibres vierges utilisées dans la production du papier proviennent de forêts bien gérées, où de bonnes pratiques de gestion du sol assurent la préservation des ressources naturelles et la protection de l’environnement.

Rolland s’engage à mettre en œuvre la présente politique d’ici février 2018. Pour ce faire, elle veillera notamment à :

  • inviter ses employés, fournisseurs et clients à prendre part à la mise en œuvre de sa politique d’approvisionnement;
  • fournir un rapport annuel sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de cette politique;
  • collaborer avec les fournisseurs actuels afin de les inciter à fournir des renseignements et comparer leurs pratiques à la présente politique;
  • établir des critères, des échéanciers ainsi que des mécanismes de responsabilisation pour la mise en œuvre de la présente politique et revoir le procédé sur une base annuelle;

Approvisionnement en fibres de bois vierges

Rolland reconnaît qu’il est nécessaire de diriger et d'encourager la mise en place de pratiques responsables sur le plan environnemental et social, et ce, afin de s’assurer que les fibres vierges utilisées pour la production de ses papiers proviennent de forêts convenablement gérées et que de tels choix d’utilisation et pratiques de gestion des sols contribuent à protéger l’environnement ainsi que les ressources naturelles du pays. Rolland désire également convaincre ses fournisseurs de fibres de bois vierges d’instaurer des pratiques écoresponsables.

Rolland s’engage notamment à contribuer à la conservation des forêts en péril et des forêts intactes et la protection de la biodiversité et des écosystèmes en :

  • évaluant son utilisation de fibres vierges et en cherchant à éliminer d’ici 2018 l’approvisionnement dans des habitats abritant des espèces en voie de disparition ou dans des forêts ancestrales ou en péril, telles que les forêts boréales canadiennes. De plus, Rolland travaillera conjointement avec ses fournisseurs de pâtes et papiers afin de supprimer progressivement les sources d’approvisionnement controversées. Ainsi, Rolland s'approvisionnera seulement de fibres vierges provenant de forêts FSC;
  • travaillant en collaboration avec Canopée et ses fournisseurs afin d’élaborer des solutions innovatrices et concertées qui protègent les forêts ancestrales et en péril.

Certification forestière : Lorsque l’utilisation de fibres vierges est requise, Rolland favorisera l’achat de fibres provenant des activités certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC). De plus, Rolland privilégiera les fibres de bois ne provenant pas des forêts boréales. Depuis 2005, toutes les usines Rolland sont titulaires d’un certificat de chaîne de contrôle FSC.

Exploitation illégale des forêts : Rolland s’engage à collaborer avec ses fournisseurs de fibres forestières et toutes autres parties concernées afin de s’assurer qu’aucune fibre forestière controversée ou illégale ne soit utilisée dans la fabrication de ses papiers.

Production de papier

Utilisation de fibres recyclées

L’utilisation de fibres recyclées contribue à réduire la pression globale sur les forêts et d'autres ressources naturelles importantes, surtout si le papier est fabriqué à partir de fibres postconsommation. À cet effet, Rolland s’engage notamment à :

  • poursuivre la production de papier à haute teneur en fibres recyclées, plus spécifiquement des fibres postconsommation;
  • soutenir la réglementation qui vise à améliorer les procédés de récupération des papiers et des fibres dans les secteurs d’activités de l'entreprise. De telles mesures sont cruciales pour Rolland afin qu’elle puisse augmenter la teneur en fibres recyclées de ses papiers;
  • voir à maximiser la production et les ventes globales des papiers comprenant 100 % de fibres recyclées pour tous les types de papiers fabriqués par Rolland, et ce, d’ici trois à cinq ans.

Contrôle de la pollution

La fabrication de papier est un processus qui mobilise des ressources considérables pouvant générer des émissions dans l’air et dans l’eau et avoir des répercussions sur la qualité globale de l’environnement. À cet effet, Rolland s’engage notamment à :

  • utiliser des technologies de blanchiment qui sont exemptes de chlore;
  • s’approvisionner en fibres provenant seulement de fournisseurs qui respectent ou dépassent les exigences légales liées au rendement environnemental dans la lutte contre la pollution de l’air et de l’eau;
  • superviser et à réduire les émissions globales en optant pour des technologies de pointe et des pratiques visant à faire diminuer la pollution.

Réduction de l’empreinte carbone

Reconnaître que les forêts constituent d’importants puits de carbone. À cet effet, Rolland s’engage notamment à :

  • soutenir les initiatives qui contribuent à la conservation des forêts dont la valeur carbone est élevée, et ce, en incitant les fournisseurs à ne pas exploiter dans de telles zones et à privilégier ceux qui ont élaboré des stratégies efficaces afin de réduire activement leurs émissions de gaz à effet de serre;
  • maximiser l’utilisation de nouveaux éventails de fibres à faible bilan carbone, telles que les fibres recyclées ou l’énergie biogaz;
  • mesurer et à signaler l’empreinte carbone liée à la production de papier;
  • demeurer un chef de file en matière d’énergies renouvelables pour la fabrication de papier (biogaz, etc.);
  • accroître l’efficacité énergétique dans ses usines et soumettre un rapport triennal sur les progrès accomplis;
  • explorer d’autres secteurs d’activités dans lesquels des stratégies de réduction du carbone peuvent être implantées.

Augmenter l’efficacité du papier

Rolland s’engage à améliorer l’efficacité du papier, en déployant notamment divers efforts afin de réduire le transit, la distribution, la circulation ainsi que les déchets mixtes. Rolland désire promouvoir les progrès techniques continus relativement à la réduction du poids du papier ainsi qu’à l’utilisation efficace de fibres afin de diminuer la quantité de rejets produits.

Élaboration de fibres alternatives

Étant donné que plus de 50 % des forêts canadiennes sont exploitées pour l’industrie des pâtes et papiers, la diversification des fibres de papier en vue d’y incorporer des résidus agricoles – qui autrement seraient brûlés ou enfouis – est une façon sûre et fiable de réduire la pression sur les écosystèmes forestiers du pays. À cet effet, Rolland s’engage notamment à :

  • soutenir Canopée afin d’explorer et d’encourager l’élaboration de résidus et de fibres agricoles en vue d’en faire des sources de fibres commercialement rentables pour la production de papier et à demeurer à l’affût de l’évolution de ce secteur d’activité et des nouvelles perspectives qu’il offre;
  • jouer un rôle actif dans la recherche et le développement ainsi que la production commerciale de pâtes et papiers à partir de sources de fibres alternatives, le cas échéant.

Reconnaître, respecter et soutenir les droits de l’homme

Rolland exigera que ses fournisseurs respectent la Déclaration universelle des droits de l’homme et qu’ils reconnaissent les droits juridiques ou ancestraux des communautés autochtones et rurales envers leurs territoires, leurs terres ou les ressources naturelles. Pour ce faire, Rolland exige que ses fournisseurs reconnaissent le droit des communautés autochtones et rurales à donner ou non leur consentement libre, préalable et éclairé, et ce, avant que tout droit de coupe ou de plantation ne soit accordé. L'entreprise demande à ses que nos fournisseurs de régler leurs plaintes et conflits et de remédier à toute violation des droits de l’homme par le biais d’un processus de résolution de litiges transparent, responsable et acceptable.